Moto légende

 Des Motos de légende

Moto jegende


L'absolu du HRC

Honda NR 750
 
Honda

Honda NR 750 1993

Prestige & hors catégorie
Fiche créée le 12/02/2009
Honda NR 750

             La Honda 750 NR n'est plus une moto... c'est un aboutissement technoloqique ! un concentré de savoir-faire, la moto ultime de Honda. Le constructeur nippon l'a conçu avec en autre but de rouler mais sa place réelle serait plutôt dans une pyramide de verre apte à défier le temps. Faisons fi de certaines considérations matérialistes telles le prix totalement délirant (375 000 balles et en 1992), le rythme de fabrication effrayant (3 exemplaires par jour) ou le nombre de modèles fabriqués (à peu près 800 seraient sortis de l'usine). 34 modèles sont arrivés en France. Le constructeur eut le bon gout d'offrir à chaque acheteur (fortuné) un porte-clés Honda en argent massif. La NR réunit le summum de la recherche - fourche inversée entièrement réglable, monobras pour l'arrière, tableau de bord avec tous les cadrans de controle imaginable et tachymètre digital, jantes en magnésium et échappements en inox sous la selle. La bulle, pour protéger le pilote des rayons ultraviolets, reçoit un traitement de surface au titane semblable à celui des F 15 américains. Le carénage intégralement en fibre de carbone ne se contente pas d'être ultra-léger ; très abouti aérodynamiquement, annulant les effets néfastes de l'écoulement de l'air, il permet à la NR de glisser dans l'air comme un squale dans l'eau. Mais ce qui a fait couler beaucoup d'encre, c'est son extraordinaire moteur à pistons ovales. Ce n'est pas une blague ! Chaque cylindre contient un piston ovale qui transmet son effort à 2 bielles forgées en titane. Pour alimenter la chambre de combustion, pas moins de 8 soupapes et 2 bougies.

Faites le compte : vous avez là un V4 avec 8 bougies et 32 soupapes. Distribution par cascade de pignons et injection PGM-FI parachèvent ce monument qui reste sans descendance et posé à jamais sur un piédestal. A l'époque, Eric Maurice, essayeur à Moto-Journal, eut l'honneur de l'essayer et d'apprécier sa fantastique souplesse. Sa seul déception fut : " Un moteur très peu spectaculaire et une orientation plus routière-sportive style VFR, que sportive pur jus façon RC 30". Outre son attrait de haute technologie (200 brevets déposés), la NR s'offrira 4 records du monde de vitesse (obtenus avec une version préparée, allégée à 180 kg et optimisée à 155 ch ) :

- Kilomètre départ lancé: 299,825 Km/h
- Mile départ lancé: 299,788Km/h
- Mile départ arrêté: 221,219Km/h
- 10 Kilomètres départ arrêté: 283,851Km/h.

Certains éléments de la NR ont trouvé des héritiers tels les retros-clignotants sur la CBR 1100 XX. Mais cette moto reste un rêve, une machine prestigieuse, fruit de 15 ans de recherches et de passions d'ingénieurs.

La 750 NR (New Road1) est un modèle de moto sportive, conçu et commercialisé par la firme nipponne Honda.

La compétition a, depuis les débuts de la moto, été le moyen pour les constructeurs de faire l'étalage de leur savoir-faire technologique et la vitrine de leurs innovations. Si quelques-unes des techniques utilisées en compétition se retrouvent sur des machines routières, très peu de modèles de compétition ont été retravaillés pour pouvoir être homologuables. Ducati a mis sur le marché, en 2006, une machine extrapolée des MotoGP, la Desmocedici RR. Mais ce n'est pas la première tentative. 15 ans plus tôt, Honda a également commercialisé une machine reprenant de nombreuses technologies utilisées en Grand Prix, sur ses NR 500 depuis 1979, puis en Endurance sur la NR 750 en 1987.

Le moteur à pistons oblongs de la NR 750
 
Le moteur à pistons oblongs de la NR 750

La plus spectaculaire et la plus connue de ces technologies est sûrement le moteur à pistons oblongs.
Pour obtenir plus de puissance, il faut augmenter le remplissage des cylindres. Le plus simple est d'augmenter le nombre de soupapes. Mais cette technique montre vite ses limites et on doit jouer sur le diamètre des soupapes et privilégier soit l'admission soit l'échappement si on dépasse quatre ou cinq soupapes2.
La solution retenue par Honda est de créer des cylindres oblongs, permettant de placer huit soupapes. Il faut néanmoins 2 bougies pour enflammer correctement chaque chambre de combustion. Chaque piston actionne deux bielles.

Le moteur est composé de quatre de ces cylindres, disposés en V, ouvert à 90°. La culasse doit donc supporter 32 soupapes et 8 bougies. On obtient 130 chevaux à 14 500 tr/min et un régime limité par souci de fiabilité à 15 000 tr/min, mais qui pourrait donner beaucoup plus.

Ce moteur est évidemment alimenté par une injection électronique PGM-FI avec deux injecteurs par cylindre.

HONDA NR.jpg
 

La NR 750 de route est présenté au salon de Genève de 1991.
Le carénage est entièrement en fibre de carbone. Il a fait l'objet de nombreuses études en soufflerie afin de lui donner le meilleur profil aérodynamique. Les nombreux ailerons, ouïes de refroidissement et autres appendices aérodynamiques lui confèrent un style futuriste. L'échappement passe sous la selle et laisse la vue sur le monobras. Ce monobras oscillant est directement issu des études faites lors du partenariat avec ELF.
On retrouvera l'allure générale de la NR 750 sur la VFR RC 36 II.

La fourche téléhydraulique inversée de 43 mm de diamètre est entièrement réglable.

Pour gagner un peu de poids, les jantes de 16 pouces à l'avant et 17 pouces à l'arrière sont en magnésium. La machine pèse néanmoins plus de 220 kg à sec.

Comme sur les cockpits d'avions de chasse, la bulle reçoit un traitement de surface à base de titane. Le tableau de bord offre au pilote de nombreuses informations : une jauge à carburant, température et pression d'huile, température d'eau, un tachymètre digital, un compte-tours...

Cette moto a, en outre, fait l'objet de plus de 200 dépôts de brevet.

Sur les 322 exemplaires fabriqués au rythme de 3 exemplaires par jour, seuls 34 étaient disponibles en France. Mais, à chaque acheteur capable de débourser les 375 000 F demandés (soit environ 57 168 ), Honda offrait un porte-clef en argent massif.

Accessoirement, une version gonflée à 155 chevaux et allégée à 180 kg a battu successivement les records du kilomètre départ lancé à 299,825 km/h, du mile départ lancé à 299,788 km/h, du mile départ arrêté à 221,219 km/h et des 10 kilomètres départ arrêté à 283,851 km/h. Elle était pilotée par Loris Capirossi, sur l'anneau de Nardò.

Cette machine est apparue dans quelques épisodes de la série télévisée Commissaire Moulin, le comédien tenant le rôle principal, Yves Rénier étant possesseur d'une de ces machines.
La légende veut que, la production ayant refusé d'assurer la véritable NR, la moto qui apparaît à l'écran est une simple 750 VFR remaquillée.

 

Fiche technique

Moteur
 
Type Quatre-cylindres en V à 90° à pistons ovales
Distribution Double arbre à cames en tête; huit soupapes par cylindre
Refroidissement Liquide
Cylindrée 747.3 cm3
Alésage x Course 75.3 x 42 mm
Compression 11.5:1
Alimentation Injection Ø 30 mm
Puissance 125 ch à 14 000 tr/mn
Puissance au litre 167.3 ch
Couple 6.6 mkg à 11 000 tr/mn
Transmission  
Embrayage Multidisque en bain d’huile
Boîte de vitesse Manuelle; 6 rapports
Transmission finale Chaîne
Partie-cycle  
Cadre Périmétrique type diamant en aluminium
Suspension avant Fourche inversée Showa réglable en précharge compression et détente; Ø 45 mm; 120 mm de débattement
Suspension arrière Monobras mono-amortisseur réglable en précharge compression et détente ; 120 mm de débattement
Frein avant Double disque Ø 310 mm; étriers Nissin 4 pistons
Frein arrière Simple disque Ø 220 mm; étrier Nissin 2 pistons
Pneu avant 130/70 x 16
Pneu arrière 180/55 x 17
Dimensions  
Longueur 2 150 mm
Largeur 700 mm
Hauteur 1 090 mm
Hauteur de selle 785 mm
Empattement 1 433 mm
Poids 222.5 kg à sec
Réservoir 17 litres

 

 

  •  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×