Mes maquettes motos

Voici les maquettes faite à la main avec passion et soin

Img 4640




MAQUETTE YAMAHA TY 125

Img 4642

Nombre de pieces 140
Longueur maquette 24.7
Largeur maquette 14
Largeur boite 37
Hauteur boite 31.5
Profondeur boite 7
Contenu - Maquette à assembler - Décalcomanies - Peintures de base - Pinceau - Colle
Echelle 1/8

Img 4673

Img 4671

Img 4677

Yamaha 125 TY, trial du peuple

Qui n’a jamais eu envie de retrouver une ex et de refaire un bout de chemin avec ? La mienne s’appelait TY, et je l’ai enfin recroisée…  (Extraits)

«C’était pile le jour de mes 16 ans. Licence en poche du matin même, je filais impatiemment chez mon concessionnaire prendre possession de ma première moto, une 125 TY (TY pour “Trial Yamaha”). J’avais bossé tout l’été 78 pour me la payer, vidé mon livret de Caisse d’Epargne et bénéficié d’une petite rallonge de mes parents. 5 000 F sur le comptoir pour devenir le prochain champion du monde de trial !  »

Essai moto classique : Yamaha 125 TY
 

Le prix des machines continue de s’envoler

« Trois décennies plus tard, nostalgie aidant, je me suis racheté la même. Un modèle 1K6 de 1977 avec sa célèbre virgule bleue ornant le réservoir, fraîchement remise à neuf. Les pièces ne manquent pas sur le marché, mais le prix des machines, état concours, commencent à s’envoler, de 1 500 à 2 5000 €…   »

Essai moto classique : Yamaha 125 TY
 

Un vrai retour dans le passé

« Un coup de kick et je reviens 30 ans en arrière, ému par la sonorité d’un 2-temps, ses “peeeet-peet-pet” et son discret panache bleuté. Avec sa démultiplication trial courte (la moto était aussi vendue avec un kit routier); la TY est prête à affronter les zones, à zigzaguer entre les arbres et escalader quelques belles marches. A l’époque, les plus sportifs viraient tout l’accastillage et supprimaient le graissage séparé Autolube pour perdre du poids, n’hésitaient pas non plus à lui coller un kit 175 cm3.  »

«La TY passe partout avec l’inertie de son gros volant moteur et ses 13 poneys de concours, freine encore pas trop mal avec ses tambours qui n’aiment pas l’eau, et permet de randonner assis sur une vraie selle, même si elle n’est que monoplace. Aujourd’hui encore, la TY reste la moto idéale pour les promenades bucoliques, l’engin que l’on prête sans peur à sa copine, sur lequel on initie ses enfants. »

Poids net-Net weight 89 KG
Moteur-motor (type) 2 temps, refroidissement par air-2 stroke, air-cooled
alésage course cylindrée-Bore stroke displacement 56,00 x 50,00mm 123cm3
Rapport volumétrique-Compression ratio 7,1:1
Jeu de jupe de piston-Piston clearance 0,040-0,045mm; max :0,1mm
Fente segment en place-Ring end gap installed 0,15-0,35mm
Carburateur-Carburetor MIKUNI VM22SS
Gicleur principal-Main jet 120 (100 pour les 1K6 à partir de 76)
Gicleur à aiguille-Needle jet 0-0
Position du circlips sur l'aiguille-jet needle clip position 4L6-4 ème cran
Biseautage boisseau-Cut away 3,0
Gicleur de ralenti-Pilot jet 25
Gicleur d'air-Air jet  
Gicleur de starter-Starter jet 40
Vis d'air (tours en dévissant)-Air screw (turns out) 1.1/4
Hauteur du flotteur-Float level 21,00mm
Qantité et type huile de boîte de vitesse-Oil volume type transmission 650cc SAE SE 10W/30W
Volume réservoir d'essence-Gasoline tank volume 4,0 L - 1.1 gals
Huile de fourche-Front Fork 126 CC, SAE 10W30
Pneus(taille, pression)-Tires (size, pressure) Avant, Front: 2.75-21, 0,9 kg/cm²; Arrière, Rear: 4.00-18, 1,10 kg/cm²
Résistance bobine de source-Source coil resitance 1,6 ohms
Résistance enroulement primaire bobine-Ignition coil primary winding resistance 4,5 ohms
Résistance enroulement secondaire bobine-Ignition coil secondary winding resistance 6 kohms
Capacité condensateur-Condenser capacity 0.30mF
Ecart des contacts de rupteurs-Contact breaker point gap 0,3-0,4 mm
Bougie écart-Spark plug gap NGK B7ES 0,5-0,6 mm
Avance à l'allumage-Ignition timing 1.8 mm APMH BTDC

Résultat de recherche d'images pour "yamaha ty 125 fiche technique"




MAQUETTE NORTON 750 COMMANDO

Norton

Coffret Complet Norton Commando.

L'origine de Norton remonte à la fin des années quarante avec le modèle 7 de 500 cm3. La commando fit sa première apparition au Earls Court Show en 1967 et la moto fut disponible quelques mois plus tard. La Norton 750 Commando fut produite de 1968 à 1977 et remporta à cinq reprises le titre de "moto de l'année". Elle était dotée d'un moteur bicylindre parallèle et fit l'objet d'une autre cylindrée de 850 cm3 en 1973. La machine était réputée pour avoir d'importantes vibrations et souffrait de défauts de casse liées à cet incovénient qui furent partiellement résolus au cours de la décade de production. La construction de la moto était compliquée car les éléments provénaient de différents sites : moteur à Wolverhampton, cadre à Manchester, composants et assemblage final à Plumstead puis à Andover.

La maquette Heller restitue les lignes pures de la célebre bicylindre anglaise qui garde encore aujourd'hui toute son aura.

Img 4599

  • Maquette à assembler

  • Décalcomanies

  • Peintures de base

  • Pinceau

  • Colle

  • Notice de montage

  • Img 4601

Caractéristiques

Longueur

282mm

Modéle

Norton

Type

Collection

Genre

Moto

Inclus colle peinture

Oui

Matériau

Plastique injecté

Conseillé à partir de

5Ans

Nombre de Pièces

317

Fabricant

Heller

Echelle

1/8

Largeur

150mm

Nationalité

Britannique

Img 4602

Fiche technique de la norton commando

Norton Commando


Norton Commando


Constructeur

Norton

Années de production

1968 - 1977

Moteur et transmission

Moteur(s)

bicylindre en ligne, 4 temps refroidi par air

Cylindrée

828 cm³ (77 x 89 mm)

Puissance maximale

60 ch à 5 900 tr/min

Alimentation

2 carburateurs Amal Ø 32 mm

Boîte de vitesses

à 4 rapports

Transmission

par chaîne

Cadre, suspensions et freinage

Suspension avant (débattement)

fourche télescopique

Suspension arrière (débattement)

2 combinés

Frein avant

1 disque

Frein arrière

1 disque

Poids et dimensions

Hauteur de selle

787 mm

Poids à sec

174,6 kg

Réservoir (réserve)

11 litres

modifier 




MAQUETTE HONDA CB750 FOUR

Images

Coffret heller HONA CB 750 FOUR

Heller Kit-Honda Cb 750 FourModèleLongueur: 28,2 cmLargeur: 15 cm CoffretLargeur: 56 cmHauteur: 38 cmProfondeur: 10 cmFour-cylindre, quatre temps, 4 carburateurs, 4 pots d'échappement

Img 4603

 

Nombre de pieces

281

Longueur maquette

28.2

Largeur maquette

15

Largeur boite

56

Hauteur boite

38

Profondeur boite

10

Contenu

- Maquette - Décalcomanies - Pinceau - Colle - Peinture

Echelle

1/8

 

 

Difficulté

Intermédiaire

Img 4605

Img 4607

 

FICHE TECNIQUE HONDA CB 750 FOUR

Img 0216 1 1024x768

4 cylindres, 4 temps, 4 carburateurs, 4 échappements séparés: présentée au salon de Tokyo en novembre 1968, puis en France en mars 1969, la HONDA CB 750 Four, premier 4 cylindres de tourisme, fait l'effet d'une bombe.
Le modèle K2 proposé par HELLER fut distribué en France à partir de janvier 1972.
Facile à démarrer, puissante, freinant bien, capable de monter à presque 200 km/h, sans vibrations ni fuites d'huile, dotée d'un équipement de qualité (compteurs, clignotants, comodos, rétroviseurs utilisables, etc.), et d'une finition irréprochable, la CB 750 Four se révéla être une très grande routière supportant des distances assez longues à une vitesse de croisière voisinant la vitesse maxi.
Bénéficiant d'une mécanique pratiquement incassable dont la fiabilité se pressentait dans sa conception, elle était à même de satisfaire les plus exigeants des utilisateurs. Les gros rouleurs atteindront rapidement les 100 000 km sans soucis avec un entretien basique et en dépit de régimes moteurs élevés pour l'époque (zone rouge à 8 500 tr/min).
Les qualités de la HONDA CB 750 Four la plaçaient tellement au-dessus des autres que la "Quat' Pattes" est devenue un mythe.

MOTEUR

  • Architecture : Quatre cylindres quatre temps en ligne transversale inclinée de 15° sur la verticale. Refroidissement par air. Alésage: 61mm. Course: 63mm. Cylindrée unitaire: 184,115 cm3. Cylindrée totale: 736, 463 cm3.

  • Culasses : Monobloc en alliage léger moulé en sable. Taux de compression: 9 /1

  • Cylindres : Monobloc en alliage léger moulé en coquille avec chemises en acier emmanchées à la presse.

  • Pistons : Alliage léger hypersilicé. Fond bombé.

  • Distribution : Simple arbre à cames en tête tournant dans quatre paliers en alliage léger.

  • Carters : Alliage léger moulé en coquille. Plan de joint horizontal.

  • Embiellage : Vilebrequin monobloc en acier forgé. Cinq paliers sur coussinets minces. Bielles en acier forgé à chapeau démontable.

  • Lubrification : Carter sec. Filtre à cartouche en série sur la partie avant du carter inférieur. Contenance réservoir d'huile: 3,5 l

  • Alimentation : Quatre carburateurs Keihin commandés par palonniers diamètre 31mm. Capacité réservoir essence: 17 litres.

  • Allumage : Batterie 12 V 14 A. Démarreur électrique Allumage batterie-bobine


PERFORMANCES

  • Caractéristiques de performances : 65 ch. à 8000 t/mn Rapport poids/puissance 3,36 kg/ch.

  • Vitesse maximale : 196 km/h en position couchée 183 km/h en position assise

  • Accélérations : 13" au 400 m D.A. 25" 8 au 1000 m D.A.

  • Consommation : 7,5 l aux 100 km en conduite moyenne


TRANSMISSION

  • Transmission primaire : Centrale par deux chaînes simples dans le carter principal. Rapport 1,708.

  • Transmission intermédiaire : Par pignons à taille droite. Rapport 1,166

  • Transmission secondaire : Côté gauche par chaîne simple sous demi-carter de protection. Rapport 2,667

  • Embrayage : Multidisque en bain d'huile.

  • Boîte de vitesses : Cinq rapports


PARTIE CYCLE

  • Cadre : Double berceau en tubes d'acier. Pivot de direction sur roulement à billes.

  • Suspension : AV : Fourche télescopique. Amortissement hydraulique. AR : Fourche oscillante. Amortisseurs hydrauliques à trois positions.

  • Freins : AV : Disque en acier inoxydable. Etrier oscillant en deux parties. Commande hydraulique par piston unique. AR : Tambour simple came 180 X 38 mm.

  • Roues et pneus : Jantes en acier chromé Pneu AV: 3,25 S 19 AR: 4 S 18

  • Encombrement : Longueur: 2160 mm Largeur maxi: 885 mm Hauteur: 1410 mm Poids: 225 kg




MAQUETTE MV AGUSTA F4-750

F4

MV AGUSTA F4 750CC est un kit plastique.

Fabricant : revell

Echelle : 1:9

pièces 387

Modèle est en plastique

Img 4615

l s'agit de la moto Italeri # 10400 MV Agusta Gold Series et elle est entièrement assemblée. Il est construit en métal moulé avec des pièces en plastique. Comprend un guidon fonctionnel et un présentoir. Ceci est un modèle très bien détaillé

Une fois terminé, il fait un modèle de 22,6 cm de long.

Img 4617

Img 4620

FICHE TECHNIQUE MV AGUSTA F4 750

 La MV-Agusta F4 est une sculpture parfaite. Rien à jeter, rien à enlever. Le catalogue s'enrichit de cette version SPR (Special Parts Racing), laquelle se pare d'un très brut coloris noir qui renforce l'agressivité inspirée par cette version vitaminée. La machine perd près de 10 kilos grâce à l'emploi massif de carbone, mais surtout passe à 146 ch. Pièces mobiles allégées, conduits et système d'admission différentes donnent du tonus au bloc italien ; la voix étant toujours aussi envoutante avec les tuyaux d'orgue qui font office de pots. Ses seuls défauts demeurent un bloc qui demande à être emmené dans les tours et un tarif empoisonné. Plus que diva, la SPR a aussi joué un rôle d'importance au cinéma, plus précisement dans le film "i, robot", partageant la vedette avec Will Smith. En 2035, elle représente le dernier vestige du plaisir mécanique, une sorte de graal des loisirs "d'autrefois".

Mv agusta f4 85010298

Chassis :

  • Cadre : en tubes d'acier au chrome molybdène

  • Réservoir : 20 litres

  • Hauteur de selle : 790 mm

  • Longueur : 2006 mm

  • Largeur : 685 mm

  • Empattement : 1398 mm

  • Poids à sec : 187.5 kg

  • Poids en ordre de marche : 219 kg

Train avant :

  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 49 mm, déb : 118 mm

  • 2 disques Ø 310 mm, étriers 6 pistons

  • Roue AV : 120 / 65 - 17"

Moteur :

  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps

  • Refroidissement : Refroidissement liquide

  • Injection

  • 2 ACT

  • 4 soupapes radiales par cylindre

  • 749.4 cc (73.8 x 43.8 mm)

  • 146 ch à 13000 tr/min

  • 8.2 mkg à 11000 tr/min

  • Rapport poids / puissance : 1.28 kg/ch

Transmission :

  • Boite 6 rapports à cassette

  • Transmission finale par chaine

Train arrière :

  • Mono-amortisseur, déb : 120 mm

  • 1 disque Ø 210 mm, étrier 2 pistons

  • Roue AR : 190 / 50 - 17"




MAQUETTE BMW R1100R ROADSTER

5329d4f560a30 revell7914

BMW R 1100 R ROADSTER 

Marque revell

echelle 1/9 -

Longueur 22.0 cms
Montée et peinte avec pièces métalliques et métalique

picèces 350

Img 4608

Img 4612

Img 4614

 Présentation de la BMW R 1100 R

Lors de son renouvellement de gamme au milieu des années 90, BMW ne pouvait pas ne pas proposer de roadster. Après la RS et la GS, ce fût donc au tour de la R de reprendre l’architecture basée sur le boxer à 8 soupapes porteur. Pour l’occasion, les amortisseurs du Paralever et du Telelever voyaient leur dureté augmenter pour coller aux spécificités du segment. A la différence des autres modèles, la R1100R s’inspirait profondément de la ligne de sa devancière, la R100R, avec un réservoir proéminent et une poupe plus fuyante. Comme sur l’ensemble de la gamme la R1100R proposait des poignées chauffantes et l’ABS en option.

Bmw 20r1100r 2095 20 201

Bien qu’appartenant au segment des roadsters et dotée de suspensions assez dures, la R1100R reste une BMW à part entière (ou un roadster bourgeois selon certains). A l’opposé des bicylindres italiens, son boxer délivre sa puissance sur toute sa plage d’utilisation. Si les sensations s'en trouvent quelques peu estompées, le roadster allemand se révèle par contre un compagnon agréable au quotidien, avec des reprises à bas régime très douces. Il réjouit les motards urbains à la recherche d’une moto puissante et offrant un bon freinage. Pour couronner le tout, le châssis est aussi efficace sur route sinueuse que maniable dans les embouteillages. La traditionnelle liste d’options BMW a permis à bon nombre d’inconditionnels de la marque d’en faire une RT avant l’heure. La R1100R reste, encore aujourd’hui, une moto appréciée des motards et une alternative intéressante sur le marché de l’occasion. Elle offre une ligne plus consensuelle que la R1150R qui lui a succédé.

Fiche technique de la BMW R1100R

Années de commercialisation 1994-2001
Puissance 80 chevaux
Couple 9,9 mkg
Poids 214 kg

Partie cycle

Cadre treillis acier sur moteur porteur
Capacité du réservoir 21 litres
Angle de chasse 27 °
Empattement 1487 mm
Longueur 2197 mm
Hauteur 1060 mm
Largeur 898 mm

Train avant

Fourche Telelever, debattement 120 mm
Frein avant double disque ø 305 mm, 2 étriers flottants axiaux à 4 pistons
Dimension roue avant 120/70 R17

Train arrière

Suspension arrière Paralever monoamortisseur, débattement 135 mm
Frein arrière 1 disque ø 276 mm, étrier flottant axial à 2 pistons
Dimension roue arrière 160/60 R18

Moteur

Architecture moteur bicylindre à plat, 4T
Cylindrée 1085 cm3
Admission injection électronique
Alésage 99 mm
Course 70.5 mm
Refroidissement par air
Boite de vitesse 5 vitesses
Transmission cardan
Équipement électronique ABS

 



MAQUETTE HARLEY-DAVIDSON 1690 CLASSIC

Davi

Maquette harley daviddson FLH classic 

Marque TAMIYA

Img 4589

Type de produit

Maquette de moto

Echelle

1/6

Assemblage

à monter et à peindre

Peinture et colle

A acheter séparément

Marque

Harley Davidson

Pays

Etats-Unis

Img 4594

Réédition avec informations historiques et notice de montage entièrement en français.

Type de produit : Maquette de moto
Pour construire une maquette de moto en plastique, vous aurez besoin d'un peu de matériel :
- un cutter ou une pince coupante
- de la colle à maquette.
Vous pourrez également la peindre à l'aide de pinceaux et de peinture à maquette (acrylique ou émail, à votre convenance).
La maquette se compose de différentes pièces à découper et assembler.
Selon le nombre de pièces, le temps de construction sera plus ou moins long.
Un manuel d'instruction est fourni dans la boîte.

Peinture et colle : A acheter séparément

Img 4592

L'outillage, les peintures et la colle ne sont pas fournis. Vous pouvez voir notre sélection des colles et peintures essentielles ou toute la gamme.

Poids e la maquette 1,41Kg

Nombre de pièces 460
Produit à monter soi -même

Dimention 400x 25 x hauteur 29

Harley davidson flh classic black

fiche thesnique Harley-Davidson 1690 CLASSIC FLHTC

La gamme Touring de Harley-Davidson est pléthorique, à la limite de donner le tournis pour celui qui recherche un vaisseau de croisière américain. Cette offre est encore renforcée par le retour de l’Electra Glide Classic – Elle s’était retirée de la gamme en 2006 avec le twin 1450. La voici à nouveau sur le front avec le gros 103 et ses 1690 cm3 de cylindrée. Elle remplace l’Electra Standard (qu’elle surpassait autrefois) et vient s’intercaler entre la Street Glide et l’Ultra Limited. Le gros Twin Cam dispose d’une dose de couple supplémentaire (il équipe de série toute la gamme Touring) et sied parfaitement à cet imposant Tourer. L’équipement est proche de celui la Limited mais sans tomber dans autant de raffinement. Bye bye les protections au niveau des jambes, les haut-parleurs passager et quelques bricoles . La 1690 Classic dispose surtout de tous les atouts qui ont fait la renommée des Electra : le carénage protecteur Batwing, le coffre Tour Pak avec dosseret passager, une paire de valises latérales, une assise sénatoriale et une sono de bon aloi. Les vibrations du bicylindre s’occupent de vous chanter l’allégresse tout le long du voyage.

 

Chassis :

  • Cadre : Double berceau tubulaire en acier

  • Réservoir : 22.7 litres

  • Hauteur de selle : 740 mm

  • Longueur : 2515 mm

  • Empattement : 1625 mm

  • Poids à sec : 400 kg

  • Poids en ordre de marche : 413 kg

 

Moteur :

  • Bicylindre en V à 45°, 4 temps

  • Refroidissement : Refroidissement par air

  • Injection Ø nc

  • culbuté

  • 2 soupapes par cylindre

  • 1690 cc (98.4 x 111.1 mm)

  • 81 ch à 5350 tr/min

  • 13.6 mkg à 3500 tr/min

  • Rapport poids / puissance : 4.94 kg/ch

 

Train arrière :

  • 2 combinés latéraux

  • Simple disque Ø 300 mm, étrier fixe à 4 pistons

  • Roue AR : 180 / 65 - 16"




REPRODUCTION DU CAFE JOE BAR TEAM

Img 4628

La série raconte avec humour les aventures et les déboires d'une bande de motards qui se retrouvent au Joe Bar (d'où le titre de la série), toujours à l'affût d'une course à gagner. Suivant leur auteur, les épisodes se passent dans les années 1970 (tomes 1 et 5, sous la plume de Bar2) ou vingt ans après (tomes 2, 3, 4 et 6, de Fane). On retrouve les personnages des années 1970 (Édouard Bracame, Jean Manchzeck, Jean-Raoul Ducable, Guido Brasletti et Joe), vieillis, et leurs relations avec de nouveaux personnages dans les années 1990. Enchaînant frayeurs et freinages trop tardifs, intérieurs incontrôlés et sorties de route, contraventions et nuits à l'hôpital, chacun nie totalement qu'il a eu peur, avec la réplique pleine de mauvaise foi : « T'attaquais toi ? ». À noter que Pierrot, Jéjé et Paulo se chambrent sur le mode : « Tu pilotais ? »
Une des caractéristiques de la série est que, si les personnages ont un physique dénué de réalisme, les motos elles respectent totalement les caractéristiques de modèles existants (le premier tome comportant même un descriptif et un historique des modèles représentés.

Img 4634

748778302

Chaque nom de personnage est un jeu de mot lié à la moto.

Ed' la poignée circule sur Honda CB 750 Four, puis sur une Honda CB 1000 Big One. Plus frimeur que vainqueur quand il provoque ses copains à la course, adepte du freinage tardif, il lance d'un ton posé
des défis sans équivoque tels que « Je pisse sur les twins poussifs et les cylindres à trous qui puent ! » Il est toutefois un fin guidon capable de tracer un cercle de gomme parfait avec le pneu arrière du XT
de Paulo les Gaz en réponse à une provocation un peu téméraire de celui-ci. Ed est également le grand utilisateur du nitroglycériméthanol, carburant aussi puissant qu'illicite qui lui sert à gagner les
courses mais qui s'avère très instable. Il joue parfois les patrons d'écurie lorsque ses camarades font des courses comme pour Jeannot dans le premier album. C'est le plus raisonnable de la bande ; il est
ainsi le seul à qui l'on confie la garde d'un enfant - son neveu Junior, qui témoigne de l'influence bénéfique de son oncle lors de sa visite au Joe Bar.
Joe l'arsouille circule sur Norton Commando 850, puis sur une Triumph 900 Daytona. En général, il suffit de le provoquer sur la mauvaise qualité de son pilotage pour l'inviter à « faire une bourre »... Avec
son caractère impulsif, la lecture dans son journal moto favori de la dernière crise mystique du champion à la mode suffit à lui faire prendre la mouche.
Jeannot la case circule sur Kawasaki 750 H2, puis sur une Suzuki GSX-R 750 W; il exerce le métier de mécanicien sur motos. De temps à autre, il invente toutes sortes de nouvelles machines qu'il ne fera
jamais homologuer, ce qui aura souvent pour effet d'attirer des patrouilles entières de policiers à la sortie du garage. Sur la route, c'est un adepte du précepte ça passe ou ça casse, comme en témoignent
ses nombreuses interpellations par les forces de l'ordre et ses fréquents séjours à l'hôpital. Sa mauvaise foi se caractérise par un excès de fierté. Se croyant trop souvent meilleur pilote que d'autres, il a la
fâcheuse tendance d'accuser son adversaire d'être incapable de négocier un virage serré à plus de 100 km/h... une fois gravement accidenté avec ce dernier dans un fossé. Il s'essaie de temps à autre à la
course de côte avec des résultats spectaculaires... facilités par quelques gouttes de nitroglycériméthanol, comme il va de soi sur une moto préparée par Ed la poignée.
Pépé circule sur Ducati 900 SS, puis sur une 900 SS demi-carénée. Il est le stéréotype du tombeur italien. Sur route, c'est le spécialiste des trajectoires scientifiques (calcul de la courbe idéale dans un virage, etc.)
Jéjé l'aspi débute sur un Dax Honda puis passe à une Harley-Davidson 883 Sportster (réplique de XR-750) quelque peu vitaminée, importée des USA à titre isolé et homologuée en conséquence.
Passionné de machines américaines, il ne cache jamais son mépris pour les motos japonaises qui ne sont selon lui que « des tas de morceaux de plastique ». Bricoleur du dimanche, il met constamment
sa moto en panne et sème généreusement sur la chaussée les pièces de son engin au gré des vibrations. D'ailleurs, il faut rappeler que l'ensemble "moteur et boîte de vitesses" (beaucoup trop reluisant de
chrome...) de sa Harley-Davidson lui a déjà été plusieurs fois dérobé la nuit devant chez lui. Dans le tome 7, Jérémie change de moto, mais continue à monter sur une américaine: une Buell.
 
Paul Posichon (pole position
Paulo les gaz se fait les dents sur une 51 MBK"Racing" très spéciale (« 110, compteur bagnole ? »), puis opte pour un Yamaha 600 XTE « Supermotard » une fois le permis
moto en poche. Convaincu d'être un bricoleur de génie et champion du monde de moto, il tente des expériences souvent catastrophiques qui provoquent bien des dégâts, voire
de s'attirer la foudre des policiers. Il partage le tableau des pannes avec Jérémie Lapurée ainsi que celui des accidents en tous genres avec la Fouine. Il possède également
une voiture de type Renault 5 et se retire de temps à autre dans sa maison de campagne.
Patron du Joe Bar où se retrouvent les personnages après une arsouille. Motard à ses heures, il possède une Moto Guzzi V7 Spécial ainsi qu'une Peugeot 504 break attelée à une remorque "porte-motos".
Son bar est équipé d'un jukebox dont les disques ne sont que des enregistrements de compétitions. Il assure parfois le rôle de directeur de course.
Img 4631
 
Pierrot la Fouine apparaît au guidon d'un scooter MBK Active 50 cm3 puis, sans transition, d'une Yamaha 1200 VMax. Sa technique aléatoire (« la plus grosse pince de la
planète », selon Manchzeck) au guidon d'une moto surpuissante et au freinage quasi nul lui vaut de fréquentes visites dans les fossés, lacs, et bien sûr chambres d'hôpitaux. Un
accident particulièrement spectaculaire impliquant un bateau, à l'issue d'une bourre avec Jéjé et Paulo sur le port de Cannes[réf. nécessaire], lui vaut depuis l'estime éternelle de son
assureur. Dans le tome 7, Pierrot délaisse l'ancien modèle du V-Max pour la version 2010.
Édouard Bracame (arbre à cames)
Jean Manchzeck (j'emmanche sec) 
Jean-Raoul Ducable (j'enroule du câble) 
Guido Brasletti (guidon-bracelet) 
Jérémie Lapurée (j'ai remis la purée) 
Paul Posichon (pole position
Pierre Leghnôme (le gnome) 
Joe 

Autres et apparitions temporaires

Cri-cri est un garagiste et vendeur de motos employant Jeannot-la-Case dont les membres du Joe Bar Team commandent souvent des pièces et des accessoires pour leurs motos, aussi bien pour
améliorer leurs performances que pour les remettre en état à la suite d'une bourre qui s'est terminée dans un fossé.
Le personnage de Christian est un hommage de Fane, rendu au créateur de la série, Christian Debarre.
La serveuse du Joe Bar, une brune très aguichante à qui les trois plus jeunes motards (Pierrot, Jérémie et Paulo) font la cour sans succès. On ne la voit pas souvent à moto malgré sa technique
irréprochable; elle fait toutefois aux trois jeunots une démonstration aussi péremptoire que fumante de son adresse au guidon sur la Harley de Jéjé.
Gendarme sur BMW R90 S modifiée, son but est d'appréhender l'équipe. Sa moto (la J.B.T. Interceptor) se révèle plus efficace que celle d'Édouard, de Jean, de Jean-Raoul ou de Guido; ainsi, il se hisse
sur le podium du Joe Bar Team et verse une larme pour sa première victoire en course. Gégé est surtout connu sous son nom de code "Lévrier noir".
Motard, client du bar de Joe depuis les années 70. Il roule en italienne; dans le tome 1, il est victime de l'élan de générosité de Jeannot la casse et de Joe l'arsouille pour une simple panne d'essence.
 
Tandis que dans le tome 5, il possède aussi un side-car aux couleurs Martini (qui se retrouvera dans le bar de Joe). Il est aussi capable de narrer les nombreux exploits du "team" aux plus jeunes après que
 
les anciens soient à l'hôpital.
Marseillais pure souche, qui apparaît dans le 7e tome de la série, et se lie d'amitié avec Jérémie et ses compères à l'issue d'un stage sur circuit.
Christian 
Josie 
Georges dit Gégé 
Pierrot 
Marius Sonpeneu 

Arsouiller : partir à plusieurs motards pour une balade d'une journée en taquinant l'accélérateur sur les départementales et se dépassant en s'arrêtant régulièrement pour refroidir les pistons tout en regardant

le paysage ou en buvant un café à une terrasse avant de rentrer (balade tranquille, balade rapide, arsouille).

Bourre : Course de vitesse qui se fait généralement sur une faible distance mais parfois aussi sur les routes de campagne. Elles se terminent soit dans le fossé soit au bord de la route lors d'interpellation par

les forces de l'ordre (excès de vitesse, franchissement de ligne blanche, motos aux équipements non réglementaires...) voire à l'hôpital. Synonyme d'arsouille.

Se bourrer : Chute violente à moto.

Attaquer : Prendre de la vitesse et de l'angle.

Nitroglycériméthanol : Substance chimique illicite utilisée par Ed' La Poignée pour augmenter la puissance de sa moto. Cet additif au carburant classique réclame une certaine délicatesse de manipulation et

un bon réglage des pièces du moteur, sous peine d'explosion de la machine. Cette substance a notamment permis à la mobylette 50 cm3 de Paul Posichon d'atteindre les 140 km/h.

Passage en courbe : Prendre un virage

Se mettre au tas : Chuter de moto.

Se faire taxer : Se faire battre, ou doubler par son adversaire. Synonyme de se faire pourrir.

Tirer un poil court : Simuler un mauvais réglage de la démultiplication finale de sa moto pour se justifier lorsqu'on s'est fait pourrir en arsouille.

Se faire pourrir : Se faire dépasser en arsouille

Img 4636

 

Edouard Bracame :
« Je pisse sur les twins poussifs et les cylindres à trous qui puent »
« T'attaquais toi ? Moi j'attaquais pas ! » : Dans son lit à l'hôpital après une bonne bourre avec ses potes
« À force de rouler à ton rythme je me suis endormi !!! »: En sortant des buissons car il vient de se bourrer à cause de la vitesse.

Pierre Leghnôme :
« Alors là, mes pov' vieux !!... quand je vais savoir me servir de ce truc, JE VAIS VOUS ATOMISER !! » : Parlant de sa V-Max après s'être bourré.

Neveu d'Edouard Bracame : (il doit avoir 8 ans et se déplace sur un petit tricycle)
« Alors pov' courge !? Tu viens te le taper ce 400 mètres ou il faut que je vienne te chercher ? »

Paul Posichon : (parlant de la Ducati de Guido)
Une italienne tu lui enlèves les roues et le rouge Ferrari tu te retrouves avec une grosse limace.

Jéremie Lapurée : (s'adressant à Pierrot La Fouine qui a laissé échapper son VMax)
« Quand on sait pas faire un burn-out, on essaie pas de faire son cacou ! »

Img 4629

Parmi les divers objets de merchandising, on trouve des figurines caricaturées en résine reproduisant les personnages de la BD, des caricatures d'autres motos

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×