les Motos 2019

 

 

2019

Suzuki Katana 2019 : légende dépoussiérée

 

L’acier d’un katana se veut immuable, alors pourquoi le blason du mythique roadster ne le serait-il pas ? Suzuki nous ressort de son fourreau une nouvelle Katana, simple et efficace, comme le sabre.

Essai Suzuki Katana 2019

Premier regard 3/5

Il faut une année entière à un maître Katana pour achever sa lame, et il aura fallu 38 ans à l’usine d’Hamamatsu pour faire renaître la sienne. La Katana première du nom est à la fois une moto emblématique pour Suzuki, et un marqueur temporel pour l’Histoire de la moto. Dévoilée en 1981, elle est l’une des premières machines à avoir osé le phare carré, entièrement englouti dans un carénage, lequel enveloppe la tête de fourche et le réservoir d’un seul tenant. Dire que ce look tranchait avec le reste de la production de l’époque, est un jeu de mot aussi facile qu’un euphémisme prononcé. Mais c’est probablement l’italien Rodolfo Frascoli, designer de la Katana contemporaine, qui en parle le mieux : « Enfant, je n’ai pas trouvé la première Katana jolie, mais elle était capable de bouleverser mes idées« . L’audace avant l’esthétisme, donc.
Essai Suzuki Katana 2019

Et si l’audace a marqué l’allure de la Suzuki Katana 2019, elle n’a en revanche pas effleuré sa mécanique… En effet, elle repose entièrement sur la base moteur et châssis de la Suzuki GSX-S 1000, au demeurant, une très bonne moto. Il n’y a finalement que le réservoir de (seulement) 12 litres et la position qui diffère. Le second point étant une bonne nouvelle, puisqu’avec le temps, il n’y a pas que les lames et les mécaniques qui s’émoussent, mais également les vertèbres et les os (n’est-ce pas chef, alias Christophe Le Mao ?). Aussi, le guidon droit, la position naturelle et la polyvalence de la GSX-S 1000 seront des qualités appréciées par les quadragénaires et les jeunes quinquas, qui constituent la cible privilégiée de cette moto. Même si, les plus nostalgiques d’entre eux regretteront peut-être que Suzuki n’ait pas poussé la réplique un peu plus loin, en reprenant par exemple les demi-guidons (dispo chez Rizoma), la bulle haute (dispo en option), la forme des jantes de la Katana originelle… Ou encore, le design du tableau de bord à double aiguille qu’elle arborait à l’époque, plutôt que l’élément LCD repris de la GSX-R 1000, assez décevant quand on sait qu’une KTM Duke 125 est capable de proposer un tableau de bord TFT couleur… Suzuki aurait sans du pousser plus loin le mimétisme avec la première Katana

Essai Suzuki Katana 2019

Vie à bord 4,5/5

Une fois au guidon, ne vous attendez pas à retrouver le délicieux fumet des moteurs à carbus’, les cliquetis délicats (ou pas) des alliages surannés, ou le touché viril des machines des eighties… Ici, l’homologation Euro4 fait son taff, les vibrations sont absorbées avec technique et les commandes sont douces (par contre, dommage pour l’absence de commande d’embrayage hydraulique). En revanche, l’ambiance sonore, elle, fait bien écho aux mécaniques du passé. Un écho vrombissant depuis le creux de la boite à air et de l’échappement, participant vraiment au plaisir de conduite.

ESSAI SUZUKI KATANA 2019

En matière de réplique, sur le marché des néo-rétros, la Katana s’oppose directement à la Kawasaki Z900RS. La Kawa se distingue par moins de sportivité, mais aussi, par une position davantage « assis sur la moto », imitée des vieilles machines d’antan à phare rond. Tandis qu’à bord de la Katana, c’est plus sport, on est véritablement assis dans la moto et calé, pour ne pas dire enfilé, dans son réservoir échancré. Un vrai plus à l’attaque pour se maintenir au freinage, à l’accélération et en virage. Mais ses velléités sportives ne lui font pas oublier les bonnes manières, habiller un gentilhomme d’un jogging ne le transformera pas en rappeur américain, aussi, grâce à la finesse et au moelleux de sa selle, l’accessibilité et le confort à bord sont convenables.

 

Moteur 4,5/5

La Katana tient son moteur de la GSX-S 1000. La GSX-S 1000 tient son moteur de la GSX-R K5. La GSX-R K5 tenait son moteur de… Eum… Du bon travail des ingénieurs nippons ! Que l’on se doit de féliciter sur ce coup, car le 4-cylindres de la Katana est un exemple d’agrément. Puissant mais loin d’être pointu, lui, préfère la rondeur. Il est coupleux dès les bas régimes, d’une force tranquille et onctueuse, et sa plage d’utilisation optimale se situe entre 5000 tr/min et 8000 tr/min, avant de rupter à environ 12 500 tr/min. Inutile d’aller au de-là, davantage de tours minute ne vous feront pas davantage tourner la tête.

ESSAI SUZUKI KATANA 2019

Ce moteur a un tempérament et une manière de prendre des tours qui lui est propre (comme nous tous me diriez-vous !) puisqu’il s’énerve de manière un peu on/off, chose que l’on doit à ses double papillons d’admission. Un « effet papillon » que certains apprécieront, d’autres moins, malgré le travail sur l’enrouleur de câble des gaz inédit, qui adopte un profil plus progressif. En tout cas, personne ne sera déçu par son allonge, car il demeure un bon gros 4 pattes bien viril de 1000 cm3 et de conception un peu « à l’ancienne »,  comme la moutarde, qui confirme ma théorie, voulant, que, il n’ y a pas qu’à Dijon que c’est bien quand c’est à l’ancienne.

Les coloris de la Suzuki Katana 2019

Comportement 5/5

La Suzuki Katana 2019 se guide comme un samouraï guide sa lame : avec sérénité, précision et instinct. Nul besoin de chorégraphie d’intimidation avant de la faire changer de cap, ne déhanchez pas, restez sur la selle et servez-vous de son large guidon droit. Elle filera avec allégresse et stabilité, le tout, avec un feeling vraiment naturel. Le retour d’information précis et l’homogénéité de la moto ne sont pas étrangers à tout cela. Et peut-être que les nouveaux Dunlop RoadSport2 qui l’équipent, de manière inédite puisqu’ils ne débarqueront pas en France avant le printemps 2019, ont aussi leur part de responsabilité.

ESSAI SUZUKI KATANA 2019

En revanche, on espérait que la Katana tranche sa part du lion dans le clan des bonnes freineuses. Mais sans dire qu’elle freine mal -car le feeling, la puissance et le mordant sont au rendez-vous- elle conserve vraisemblablement le défaut d’endurance de la GSX-R1000 2018, à qui elle emprunte son système de freinage (étriers radiaux Brembo).

Équipement 3/5

La Suzuki Katana 2019 est une moto simple. Pas d’électronique à vous faire péter un fusible lors des réglages, pas de technologie ni de géométrie hasardeuse. La recette est simple et éprouvée comme une soupe miso, et elle régale sans aucune fioriture, comme un maquis au thon. Vous retrouverez en équipement, seulement une assistance au démarrage Easy Start (une seule pression sur le bouton de démarreur est nécessaire pour lancer la moto), un Low RPM assist (dispositif qui empêche de caler) et un contrôle de traction réglable sur trois niveaux, plus ou moins permissifs.

ESSAI SUZUKI KATANA 2019

Notez qu’il est déconnectable et que le tableau de bord enregistre le dernier réglage effectué, même si vous coupez le contact. Pourquoi j’insiste sur ce détail ? Parce que je suis littéralement monté en l’air en faisant un high side lors de cette présentation presse, en omettant ce détail, dont mon poignet, lui, se souvient très bien. Et au cours de mon vol plané au-dessus de la moto, je me suis dit que cette précision pourrait servir. Mais pas d’affolement, je serai dûment présent au Mugello la semaine prochaine, afin de dompter les 217 chevaux de la nouvelle RSV4 1100, et donc, vous pondre un essai ! Oui, ceci est un teaser.

ESSAI SUZUKI KATANA 2019

Essai Suzuki Katana 2019: le bilan

La Suzuki Katana porte avec une fierté toute nippone le blason de son illustre aïeule. Et elle s’en montre digne. Elle est une néo-rétro plus néo que rétro, donc moderne et agréable à piloter. La GSX-S 1000 qui lui sert de base était déjà une bonne moto « maniable agile et homogène, dotée d’une neutralité appréciable ». Alors ce n’est pas un carénage singulier qui fera vaciller toutes ses qualités.

Les rivales de la Suzuki Katana 2019

 

Points positifs
  • Audace stylistique
  • Comportement sain
  • Moteur plaisant
Points négatifs
  • Réplique trop timide
  • Endurance du freinage
  • Finition de certains détails

fiche technique

Type 4 cylindres 4T, refroidissement par eau, double ACT, 4 soupapes
Alésage x Course 73,4 x 59,0 mm
Cylindrée 999 cm3
Puissance 110 kW (149,6 ch) à 10000 tr/min
Couple 108 Nm à 9500 tr/min
Alimentation injection
   
   
Mise en route démarreur électrique
Transmission 6 rapports, chaîne
   
Cadre / Chassis Double poutre en alu
Suspension avant fourche inversée 43 mm, débattement 120mm
Suspension arrière mono amortisseur réglable, débattement 63mm
Type de freinage ABS
Frein avant double disque ABS, diamètre 310 mm mm
Frein arrière disque ABS, diamètre nc mm
Pneu avant 120/70 x 17
Pneu arrière 190/50 x 17
Poids 215 kg
Hauteur de selle 825 mm
Longueur 2125 mm
Empattement 1460 mm
Essence 12 litres
Coloris gris, noir
Permis A (permis moto)
Norme Euro4
Homologation L1e
Garantie 2 ans pièces et M.O, km illimité
Disponibilité mai 2019
Contact http://www.suzuki-moto.com
Prix 13699 €
EQUIPEMENT
Feux et clignotants à leds
Antipatinage, 3 niveaux + Off
ABS Bosch
Pneus Dunlop Sportmax Roadsport II
Support de plaque déporté
Fourche entièrement réglable
Amortisseur réglable en détente et précharge
Repose-pieds passager escamotables (et démontables)
Feux de détresse
 
Instrumentation LCD :
réglage de l’intensité
Écriture blanche sur fond noir
2 partiels
Compte-tours à fonction « Peak Hold »
Chronomètre
Rapport engagé
Température moteur
Autonomie
Corso moyenne
Conso instantanée
Modes d’anti-patinage
Jauge de carburant
Horloge
Tension batterie
OPTIONS
Pare-brise additionnel fumé
Garde-boue avant carbone
Selle noir/rouge logo Katana
Protection carbone carter d’embrayage
Protection carbone carter de vilebrequin
Étriers Brembo rouge
Protection d’axe de roue
Poignées chauffantes
Accessoires carbone
Autocollant de protection de réservoir
Autocollant de jantes
Autocollant de protection de cadre
Protection de réservoir
Sac de réservoir
Bouchons de valve

 

VIDEO SUR LE SITE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site